Les plus belles plages d’Amérique


Santa Monica Beach, Californie, Etats-Unis

Nous nous envolons maintenant du côté de l’océan Pacifique, en Californie, sur la plage de Santa Monica. Comme son nom l’indique, elle appartient à la commune de Santa Monica, enclavée dans Los Angeles. Cette dernière représente notamment l’une des deux extrémités de la mythique route 66.

Santa Monica Beach est un endroit animé et cosmopolite où de nombreuses activités sont à faire. La première et incontournable étape est de vous baigner dans les rouleaux de l’océan Pacifique. L’occasion peut-être de vous essayer au surf ?

Profitez des parcs, aires de pique-nique et terrains de jeux pour vous détendre et parfaire vos mouvements de beach volleyball. Louez un vélo et suivez la piste cyclable le long de la plage, sur près de 6 kilomètres. La jetée de Santa Monica est renommée pour sa fameuse grande roue.

Tenté(e) de passer vos prochaines vacances du côté de Los Angeles ? Sachez que la météo y est clémente toute l’année avec un hiver doux. Mais à choisir, mieux vaut partir à partir du mois de mai pour profiter au maximum du soleil californien.

Pfeiffer Beach, Californie, Etats-Unis

Située au sud de la baie de San Francisco, Pfeiffer Beach est une plage hors du commun et appréciée des locaux pour une raison bien précise. Difficile d’accès, elle accueille un coucher de soleil unique au monde. En effet, à l’heure du crépuscule, on peut y apercevoir les rayons du soleil se diluer dans l’eau à travers le filtre d’un trou dans la falaise.

Si vous êtes adeptes des endroits sauvages et moins fréquentés par les touristes, Pfeiffer Beach vous attend. Autre particularité : la couleur de son sable tire vers les reflets de violet. Cela est dû à la production de manganèse issue du flanc de la colline. Vous avez-dit incroyable ?

NB : La période de mai à octobre est idéale pour partir du côté de San Francisco et dans le nord de la Californie.

La Jolla, San Diego, Californie, Etats-Unis

Décidément, le Golden State (l’un des surnoms de la Californie) est un puits de ressources naturelles extraordinaire. Au sud de l’Etat, c’est la plage de La Jolla qui est réputée pour son contour géographique si particulier.

L’eau y est propre, le sable mou et les vagues tellement douces que c’est un spot idéal pour y débuter le surf et s’y baigner paisiblement. La plage accueille une aire de jeux et un agréable parc où l’on peut pique-niquer sur l’herbe.

Vous êtes à la recherche d’un séjour en famille ? La Jolla est certainement une destination de choix ! Elle est d’ailleurs considérée comme l’une des meilleures plages américaines pour les vacances en famille.

Quand partir ? Tout comme à L.A., le climat n’est jamais réellement défavorable à San Diego. Privilégiez toutefois les mois situés entre mai et novembre.

Bahía Gardner, Isla Española, Galápagos, Equateur

Paradis insoupçonné, la plage de Bahia Gardner est un refuge naturel d’une rare limpidité. Pour toucher à la pureté de cette contrée du globe, c’est du côté des îles Galápagos qu’il faut se rendre, au large de l’Equateur, dans l’océan Pacifique. La faune y est d’une riche beauté et comprend notamment des colonies de lions de mer et d’iguanes marins. Elle est aussi le repaire de nombreux oiseaux marins dont albatros.

L’Île Española (ou Isla Española), au sud-est de l’archipel des Galápagos, présente l’atout majeur d’être vierge de population humaine et ses écosystèmes sont activement protégés. Plongez dans ses vagues d’un bleu renversant et approchez les otaries qui se prélassent au bord de l’eau.

Pour éviter la saison des pluies, allez aux Galapagos hors hiver et hors printemps. Vous pouvez envisager votre expédition à partir du mois de mai.

A l’occasion de notre exploration des îles Galápagos, nous avons pu apercevoir nos cousins les frégates superbes, les fous à pattes rouges et autres oiseaux de mer. Nous en revenons la pellicule remplie de belles photos et la tête pleine d’excellents souvenirs !

Soa & Mako

Retour en haut
Soa & Mako