Londres : les incontournables

L’Abbaye de Westminster

L’Abbaye de Westminster est l’un des édifices les plus célèbres de Londres. Il a été construit au 13e siècle sous le règne du roi Henri III. Cette abbaye a une signification historique et symbolique très importante dans l’histoire de la monarchie britannique, en effet, c’est dans cette église que sont sacrée tous les souverains britanniques depuis Guillaume le Conquérant en 1066 jusqu’au couronnement de la Reine Elizabeth II en 1953.

Classée au patrimoine de l’UNESCO, l’abbaye de Westminster renferme de superbes sépultures de la plupart des reines et rois d’Angleterre, mais aussi des monuments à la gloire de grands écrivains anglais comme Charles Dickens ou encore William Shakespeare que vous trouverez dans « le coin des poètes » de l’abbaye, mais aussi des hommes d’État tels que Winston Churchill et des personnalités scientifiques tels que Isaac Newton y sont inhumés.

L’abbaye de Westminster se divise en plusieurs parties. La partie centrale fait office de lieu de rassemblement lors de cérémonies et au centre de la pièce se retrouve le Trône de Couronnement, dans la chapelle Henri VII, vous pourrez apercevoir la sculpture funéraire de la reine Elizabeth I et dans la chapelle d’Édouard le Confesseur est inhumé ce dernier ainsi que 5 rois et 3 reines.

N’oubliez pas de visiter le musée de l’abbaye qui se trouve dans la Crypte de Saint Pierre au plafond voûté datant du 11e siècle.

La tour de Londres (London Tower)

Inscrite au patrimoine de l’UNESCO en 1988, la tour de Londres est une forteresse construite au début du 11e siècle sous le règne de Guillaume le Conquérant sur la rive nord de la Tamise. C’est la fameuse White Tower, le donjon de la forteresse qui a été fondé, haut de ses 27 mètres, cette tour offre une vue imprenable sur la capitale britannique.

Visite incontournable lors d’un voyage à Londres, The London Tower abrite aujourd’hui les joyaux de la couronne, des bijoux et impressionnants dont les plus beaux diamants au monde, les armoiries de la ville y sont aussi entreposés.

Comme dans bon nombre de châteaux, la tour de Londres a elle aussi connu de nombreuses histoires macabres, comme la disparition des fils-princes d’Édouard IV en 1488. La Tour servit également de prison pour les prisonniers politiques de haut rang. La légende voudrait que personne n’ait réussi à s’en évader, parmi ses derniers prisonniers on retrouve notamment les célèbres jumeaux Kray qui ont quitté la tour en 1952.

Un évènement quotidien a lieu dans la tour de Londres et si vous voulez y assister il faudra réserver votre place minimum deux mois à l’avance, c’est le « Ceremony of the Keys ». Chaque jour, depuis 700 ans, à 21 h 53, le Chief Yeoman Warder (le chef de cérémonie), à l’aide d’une lanterne et des clés de la reine à la main, procède à la fermeture de chacune des portes de la tour avec une escorte de gardes.

Big Ben

Big Ben, l’horloge londonienne placée dans la tour au-dessus du palais de Westminster, chambre du parlement britannique, est l’un des édifices les plus connus d’Angleterre et plus généralement du monde entier. Construite au milieu du 19e siècle, la tour mesure près de 100 mètres de haut, elle dispose d’un cadran de plus de 7 mètres de diagonale, ses aiguilles sont assez grandes également, car la petite fait 2,7 mètres et la grande 4,2 mètres. Construite sous le règne de la Reine Victoria, on retrouve sur les côtés de l’horloge une inscription en or où il est écrit en latin « DOMINE SALVUM FAC REGINAM NOSTRUM VICTORIAM PRIMAM » qui veut dire « Seigneur, protège notre reine Victoria Première »

Pour la petite anecdote, on dit que le surnom « Big Ben » proviendrait de l’ingénieur chargé d’installer le clocher de l’horloge, Benjamin Hall. Il serait décédé lors de la pose de ce clocher et du fait de sa forte corpulence on l’appelait « Big Ben » tout comme l’horloge aujourd’hui.

Le National Gallery

Le National Gallery, situé à Trafalgar Square, en plein cœur de Londres, est le musée le plus important d’Angleterre. Fondé au cours du 19e siècle, le musée a ouvert ses portes avec une collection de 36 tableaux achetés par le gouvernement britannique. Cette décision vient du Roi Georges IV qui s’est rendu compte que les grandes villes d’Europe disposent toutes d’impressionnants musées d’art ouvert au public comme le Louvre à Paris.

Depuis, le National Gallery abrite aujourd’hui plus de 2 000 peintures. La plupart de ces œuvres d’art sont visibles par le public et gratuitement du jeudi au dimanche de 10 h à 20 h, vous pourrez vous y rendre facilement par bus ou par métro.

Tower Bridge

Le Tower Bridge, à Londres, qui permet de franchir la Tamise, est le pont à bascule le plus célèbre au monde, il est situé près du London Tower dont il tire son nom.

Il aura fallu 8 ans pour construire cet édifice, de 1886 à 1894, il était à son époque le plus grand pont au monde, mais aussi le plus avancé technologiquement parlant, en effet il était équipé d’un système hydraulique imaginé par les deux architectes Horace Jones et John Wolfe Barry, il permettait d’abaisser et de remonter le pont et c’est toujours le cas aujourd’hui, vous pourrez d’ailleurs visiter la salle des machines et voir comment la magie opère, ou si vous préférez les points de vue, montez sur ses passerelles piétonnes et vous aurez une très belle vue sur le London Tower, la cathédrale Saint-Paul et la City.

Grâce à son ingénierie et à son avance sur son temps, le Tower Bridge est aujourd’hui l’une des attractions principales de Londres.

Hampton Court Palace

D’un style mi-Tudor et mi-baroque, Hampton Court Palace ou le château de Hampton Court se situe dans le district de Richmond Upon Thames, sur la rive gauche de la Tamise, au sud-ouest de Londres. Implanté à proximité de frontière avec le compté de Surrey en Angleterre, ce château était la résidence favorite du roi Henri VIII.

Hampton Court Palace était aussi nommé « château de Barbe Noire » de par la raison qu’Henri VIII Tudor y a vécu avec ses six femmes successives ayant connu toutes, une fin tragique. Certains sont d’ailleurs convaincus que la cinquième femme du roi, Catherine Howard, qui a été décapitée pour adultère ou encore la nurse d’Élisabeth I dont on a déplacé la tombe, hantent encore le lieu.

Ce château est réputé pour ses gigantesques cuisines recevant ses 1000 habitants d’antan et ses festins. Ces pièces sont restées intactes et aujourd’hui encore on y prépare des banquets avec la vaisselle d’origine et les recettes du XVIe siècle. Le château est aussi célèbre pour ses jardins à la française ses 30 hectares, son labyrinthe en ifs tout comme par la beauté des plantes et les statues qui ornent les lieux.

Hampton Court Palace est accessible par le train de la gare de Hampton Court se trouvant à seulement 30 minutes de Waterloo. Pour le rejoindre en bus, vous pouvez prendre le bus des lignes 111, 216, 411, 461, R68, 267, 513.

La visite est payante : 18,20 £ pour un billet adulte, 9,10 £ pour un billet enfant (de 5 à 15 ans), 15,40 £ pour un billet étudiant/sénior et 46,80 £ un billet famille. Le château ouvre ses portes de 10 h à 18 h d’avril à octobre et de 10 h à 16 h de novembre à mars.

Buckingham Palace

Buckingham Palace n’a pas toujours été le lieu de résidence de la famille royale, en effet ce n’était même pas une résidence royale, elle fut d’abord la maison de campagne du Duc de Buckingham, c’est le Roi George III qui l’acheta en 1761 et ordonna des travaux afin de le transformer en palais, ce n’est qu’en 1837 avec le début du règne de la reine Victoria que le palais de Buckingham fut officiellement résidence de la famille royale.

Aujourd’hui encore la reine Elizabeth II réside et travail dans ce palais, de nombreuse

La cathédrale Saint-Paul

Après divers évènements tragiques (incendie en 604, destruction par les Vikings en 685, des autres incendies en 1087, en 1136 et en 1666) l’actuelle Cathédrale Saint-Paul de Londres a été construite en 1710 avec un mélange d’architecture classique et baroque conçu par Christopher Wren. La coupole et les clochers baroques de la Cathédrale Saint-Paul ont été conçus pour être vus de loin. Cet édifice est implanté au cœur du quartier de la City et fait partie des monuments les plus anciens de la capitale britannique.

À sa mort, Christopher Wren était le premier à être enterré dans la crypte de l’église Saint-Paul. Des célébrités comme l’Amiral Nelson, le vainqueur de Napoléon à Trafalgar et le Duc de Wellington, le vainqueur de Napoléon à Waterloo sont ensuite venus partager leur demeure éternelle à ses côtés.

En visitant l’intérieur de la Cathédrale Saint-Paul de Londres, ne manquez pas de découvrir la déco acoustique ornant la Whispering Gallery ou la galerie des chuchotements, mais aussi, l’Oculus qui vous propose une expérience cinématographique sur 270 °. Tentez également l’expérience de la vue imprenable que vous offre une montée du haut de la Golden Gallery.

La Cathédrale Saint-Paul ouvre ses portes du lundi au samedi de 8 h 30 à 16 h. Le dimanche, l’église est ouverte uniquement pour les offices religieux. La visite de la cathédrale est payante : 16,50 £ pour un billet adulte, 7,50 £ pour un billet enfant de 6 à 17 ans et 40,00 £ pour un billet famille composée de 2 adultes et de deux enfants de 6 à 17 ans.

Le British Museum

Fondé en 1753 pour être accessible au grand public en 1759, le « British Museum » ou le musée britannique de son nom français est le plus vieux musée au monde. Retraçant l’histoire et la culture de l’humanité, le musée expose plus de sept millions d’objets dans sa collection. Il a commencé ses collections avec le don de 71 000 objets de la collection de Sir Hans Sloane.

Les objets exposés dans les galeries du British Museum proviennent de tous les continents et sont répartis selon des critères géographiques et historiques. On peut y observer divers départements répartis en 10 zones : Afrique, Grèce, Rome, celui des Impressions et dessins.

L’entrée du British Museum est gratuite. Il est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h 30.

Pour y accéder, vous pouvez prendre le métro :

  • Tottenham Court Road (ligne Northern)
  • Holborn (lignes Central et Piccadilly)
  • Russell Square (ligne Piccadilly)
  • Goodge Street (ligne Northern)

En bus, vous pouvez rejoindre le British Museum par les lignes :

  • 1, 7, 8, 19, 25, 38, 55, 98, 242 : arrêt New Oxford Street
  • 10, 14, 24, 29, 73, 134, 390 : arrêt Tottenham Court Road ou Gower Street
  • 59, 68, X68, 91, 168, 188 : arrêt Southampton Row

The London Eye

Le London Eye surnommé « The Millenium Wheel » ou la roue du millénaire est une

gigantesque roue implantée sur les rives de la Tamise, à Londres. Symbolisant la festivité de l’an 2000, cette énorme roue constitue la liste des plus grandes attractions de la capitale britannique. Bien que relativement récente, elle est déjà très populaire pour les Londoniens et pour les touristes.

Faisant 135 mètres de diamètre, le London Eye compte 32 cabines en forme d’œufs représentant chaque contés de Grande-Bretagne. La grande roue a été dépassée par l’Étoile de Nachang, en Chine et par le Singapore Flyer avec ses 165 mètres de haut en 2008. Il est aussi possible d’opter pour les cabines privées pouvant contenir 3 personnes. Chaque capsule peut accueillir jusqu’à 25 personnes et c’est donc, près de 800 personnes qui peuvent monter sur la grande roue en même temps.

Pour monter sur London Eye avec un billet standard de 30 minutes, il faut compter 19,20 £ pour un adulte à partir de 16 ans, 12,30 £ pour un enfant de 4 à 15 ans, 15,00 £ pour une personne à mobilité réduite et 15,30 £ pour les personnes âgées de plus de 60 ans. Un billet famille pour 4 personnes est à 63,00 £.

London Eye est accessible tous les jours de 10 h à 15 h 30. Pour le rejoindre, vous pouvez prendre le métro à station Waterloo ou Westminster, le train depuis la station Waterloo (sortie 6) accessible à seulement 5 minutes à pied. Vous pouvez aussi prendre le bus des lignes 211, 77 et 381, mais aussi ceux des circuits touristiques.

British Museum

Le British Museum est l’un des sites touristiques de Londres qui attirent le plus de monde avec plus de 6 millions de visiteurs par an. Avec une collection de plus de 7 millions d’objets, le British Museum offre gratuitement un retour sur l’histoire des Hommes, divisé en plusieurs salles, vous pourrez découvrir par exemple la civilisation égyptienne, de magnifiques pièces vous attendent telles que la momie de Cléopâtre de Thèbes ou encore le buste de Ramsès II, mais vous pourrez aussi découvrir des collections représentant l’histoire d’Asie, d’antiquités gréco-romaines et bien d’autres encore.

Retour en haut
Soa & Mako

Soa & Mako sont un couple de sulidés ou fous bruns, mais surtout des passionnés de voyages. Originaires de la Polynésie française, plus exactement des îles de Wallis-et-Futuna, dans l’océan Pacifique, ils partagent à travers ce blog leurs carnets de voyages, leurs découvertes, leurs coups de cœur et leurs bons plans !