Sites de Samarcande en Ouzbékistan : les incontournables

Les sites de Samarcande forment un ensemble qui témoigne de la glorieuse civilisation des khans musulmans d’Ouzbékistan. L’ensemble de ces monuments est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001. L’organisation nomme même la ville « carrefour des cultures ». Un séjour à Samarcande ou un circuit en Ouzbékistan permettent de sillonner la ville au travers des places et des parvis des mosquées. Découvrez avec Opener 24 les plus beaux sites de Samarcande, du Registan à la mosquée Bibi Khanym, en passant par l’observatoire Ulugh Beg.

Sites incontournables de Samarcande : la madrassa Tellia Qari

La madrassa Tellia Qari se situe sur la place du Registan. Il s’agit d’un institut islamique construit au milieu du XVIIe siècle. Dès son ouverture, cette madrassa devient aussi la mosquée principale de Samarcande. Elle réunit les musulmans pour le prêche et la prière du vendredi. Sur l’extérieur du bâtiment, on peut observer les ouvertures donnant sur les cellules des étudiants. Ce sont des porches traditionnels qu’on appelle iwan. Ils sont tous ornés. Si le nom de la madrassa Tellia Qari signifie « couverte d’or », on n’observe aucune dorure sur l’édifice. On retrouve plutôt de bas reliefs orientaux et de la mosaïque. La cour intérieure donne sur une grande salle que domine une coupole. Seul le mihrab, emplacement de la mosquée indiquant la direction de la Mecque, présente des kundals ou reliefs, qui sont dorés. La madrassa Tellia Qari est un incontournable des sites de Samarcande.

Les plus beaux sites de Samarcande : l’observatoire d’Ulugh Beg

Il s’agit en fait d’un site archéologique découvert en 1908. Les chercheurs ont déterminé qu’un observatoire se tenait sur le site. Les historiens concordent et affirment même qu’il date de l’époque du khan Ulugh Beg, petit fils du conquérant Tamerlan. Le khan aurait fait construire ce site pour développer les sciences astronomiques en Ouzbékistan, pays où le ciel est bleu la majorité du temps. On peut donc aujourd’hui visiter les ruines de cet observatoire qui fut détruit au XVe siècle. Les fouilles ont mis à jour les restes d’un sextant géant, appareil pour mesurer la hauteur des astres. Le sextant s’étendait à l’époque jusqu’au sommet d’un bâtiment de trois étages. On peut encore admirer la porte d’entrée, avec son iwan traditionnel décoré. Les contemporains d’Ulugh Beg ont décrit les peintures magnifiques qui ornaient les murs de l’observatoire. Des copies figurent aujourd’hui sur le site.

Sites de Samarcande : la mosquée Bibi Khanym, une merveille d’architecture

Le vrai nom de cet édifice est « mosquée du vendredi », mais elle est appelée Bibi Khanym, du nom de la femme de Tamerlan. De retour d’une campagne en Inde, Tamerlan a ordonné en 1399 la construction d’une mosquée au style inspiré de ce pays d’orient. L’inspiration principale vient des matériaux utilisés, notamment le marbre des colonnes qui était rare à l’époque en Ouzbékistan. Les bâtiments datant du XIVe siècle étaient souvent faits de briques. La rénovation de la mosquée Bibi Khanym commence dès 1974. On peut admirer son immense portail qui présente une ouverture de 18 mètres de haut. Derrière, une coupole énorme et entièrement décorée est le point culminant de l’édifice. La couleur turquoise des briques lissées est traditionnelle de l’Ouzbékistan. Deux minarets marbrés se dressent aux angles de la façade principale. Dans la cour principale, on trouve un grand lutrin à Coran en pierre.

La madrassa Cher Dor à visiter absolument à Samarcande

La particularité de cet institut islamique est qu’il a été construit en miroir avec la madrassa Ulugh Beg qui lui fait face. Cette symétrie est unique au Registan de Samarcande. Le portail en iwan, les façades avec les minarets et les dômes, tout est semblable au bâtiment d’en face. La madrassa Cher Dor date du XVIIe siècle, mais présente donc un style plus ancien. L’intérieur de l’édifice est différent. Il n’y a pas de mosquée dans cette madrassa ni de salles à l’arrière du bâtiment. La cour intérieure donne sur les cellules des étudiants, structure typique des madrassas d’Asie centrale. Les ornements aussi sont différents de la madrassa Ulugh Beg. Le décor de la madrassa Cher Dor est figuratif. On peut observer des scènes de fauves attaquant leurs proies ou des disques solaires avec des yeux. C’est un fait original puisque l’art islamique n’est traditionnellement pas figuratif.

Sites de Samarcande à visiter : le musée d’Afrasiab

Parmi les sites de Samarcande à voir absolument, on peut visiter le musée d’Afrasiab qui se trouve sur le site archéologique du même nom. La colline fait face au site de l’observatoire d’Ulugh Beg qui est bien plus récent. Les fouilles ont révélé des traces d’une ville se dressant aux alentours de Samarcande au VIIIe siècle avant J-C. La ville semble avoir été une étape majeure des routes commerciales de l’Antiquité. On trouve sur le site les traces d’une acropole. Un palais semblait se tenir sur cette place. Le musée d’Afrasiab expose de nombreuses pièces d’art et des objets du quotidien. On peut admirer des peintures murales, des fresques de 7 mètres de haut ou encore le plus vieil échiquier au monde. Un mur de briques a révélé le pourtour de l’ancienne ville et atteste de traces d’un système d’irrigation ou de tout-à-l’égout.

Sites de Samarcande : la madrassa Ulugh Beg, emblème de la ville

Sur la place du Registan, on trouve la madrassa Ulugh Beg qui date du XVe siècle. Elle porte le nom du khan de l’époque, Ulugh Beg, petit fils de Tamerlan le conquérant. Dès la venue de l’Islam en Ouzbékistan les khans ont construit des instituts pour propager les sciences islamiques. Ces madrassas ont une structure architecturale typique : un grand portail (iwan) donnant sur une cour intérieure depuis laquelle on accède aux salles. Il y a les salles de classe, mais aussi les cellules où vivaient les pensionnaires. Des façades aux minarets en passant par les coupoles, la madrassa Ulugh Beg présente des ornements de mosaïques de briques lissées. C’est un bâtiment imposant très bien sauvegardé. Une visite de la madrassa Ulugh Beg suivie d’une balade sur la place du Registan donne un aperçu de la vie à l’époque de la gloire des khans musulmans.

Circuit en Ouzbékistan : faites étape à Samarcande avec Opener 24 !

Pour visiter les plus beaux sites de Samarcande, vous pouvez partir en circuit accompagné en Ouzbékistan. En plus du Registan, des sites archéologiques et des mosquées de Samarcande, vous pourrez découvrir les autres villes étapes de la Route de la Soie. De Tachkent à Khiva en passant par Boukhara, nos circuits se font en groupe ou en individuel. Quel que soit votre budget, nos experts vous oriente pour organiser un séjour inoubliable en Asie centrale. N’hésitez pas à nous écrire pour nous décrire les vacances de vos rêves ou appelez nous au 04.28.29.09.08.

Retour en haut
Opener24